Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 mai 2014 7 11 /05 /mai /2014 16:03

.

.

.

.

J'ai donc participé de puis ma course de Rumigny à 3 nouvelles courses avec des résultats très disparates.

Championnat départemental UFOLEP à Framerville le 4 mai 2014.

Ma course est programmée à 9 heures, il fait plutôt frais (6°) mais le soleil va vite nous réchauffer. Mais il n'y a pas de vent, alors que ce circuit particulièrement plat tire sa difficulté du vent, propice aux bordures et cassures.

Nous sommes 32 au départ dans ma catégorie d'âge.

Dés le départ mes 4 co-équipiers du club attaquent pour durcir la course. Ils sont tous en 2ème catégorie Ufolep alors que je suis qu'en 4ème catégorie.

Je vais tenir 3 tours et demi ; je saute dans le 4ème tour, d'une épreuve qui en compte 7.

Je ne suis pas surpris du vainqueur qui a la forme Olym..pique actuellement.

je termine 21, dans un petit groupe de 3.

Je gagne 4 places par rapport à 2013 avec quasiment les mêmes coureurs.

Course de Curchy le 8 mai 2014.

Le temps est exécrable : pluie et vent vont nous suivre tout au long de ces 55 km de course.

Je me retrouve régulièrement devant. je vais même à la planche pour aller chercher des échappés. pour une fois je ne suis plus seul de mon équipe. Il y a Titi qui me prodigue de bons conseils; car je n'ai vraiment pas la science de la course.

J'essaie dés les premiers mètres d'être devant et j'ai eu raison car dés le 2eme tour la moitié du peloton qui compte 55 coureurs saute.

Toutes les échappées sont vouées à l'échec dont les miennes. Eh oui j'ai osé attaqué malgré ce vent et cette pluie.

Pour me protéger de cette pluie, j'ai sur les conseils d'un twittcyclos mis sous mon maillot un sous vêtement adapté aux activités nautiques. Il est composé d'une fine couche de néoprène. J'en suis satisfait.

Je me suis vraiment bien éclaté durant cette course. J'ai fait souvent la course devant et je remercie Chantal pour les nombreuses et belles photos de cette course.

Les mains en bas, je commence à les mettre plus souvent.

Les mains en bas, je commence à les mettre plus souvent.

La pluie redouble dans les 2 derniers tours ; je ne vois pas beaucoup à cause de mes lunettes à ma vue. Les gouttes se glissent entre les 2 verres et je ne peux pas les essuyer. je ne prends pas de risque, je finis donc dans le 1er paquet à la 15ème place.

Course Moreuil Albert le 10 mai 2014.

C'est ma 1ère course en ligne de ma vie cycliste. Et oui, il faut un début à tout.

Je m'échauffe un peu mais il pleut déjà et le vent est fort. Je ne suis pas seul, il y a aussi Titi et dans la voiture neutre qui suit le peloton des 4ème catégories Pierre de mon club. Il va beaucoup m'encourager durant la fin de course. J'avouerai que cela m'a beaucoup motivé.

mon casque est aussi aux couleurs du club

mon casque est aussi aux couleurs du club

La course se déroule en 3 parties.

La première partie est plutôt tranquille car d'une part les premiers km sont neutralisés pour respecter les distances imposées aux coureurs et nous sommes un peloton de 35 coureurs bien disciplinés, même si par moment cela visse bien car le vent est 3/4 arrière.

Puis survient un incident sans gravité; une voiture nous double et vient se rabattre dans le peloton à cause d'un haricot en milieu de chaussée. Le peloton se scinde en 2. Je dois m'employer pour revenir sur la tête.

Recollé au peloton, je dois récupérer et je reste sagement à l'abri. Quelle erreur! au bas de la 1ère côte je suis donc mal placé, je dois tout remonter pour me trouver devant , hélas une échappée se forme; elle tiendra jusqu'au bout.

Ces 2 efforts je vais le payer cash dans la dernière montée où je manque moi même de sauter. Mais je résiste avec un effort violent après une chasse à laquelle je participe activement.

Bref , me voilà dans un groupe de 8 coureurs derrière les 3 échappés. Les derniers km se font vent de face. Je prends des relais appuyés qui font réagir les autres. mais partir seul pendant 10 km vent de face cela n'était pas raisonnable.

Vient alors la dernière bosse avant Albert, je reconnais enfin l'endroit car jusqu'à maintenant j'étais incapable de dire où j'étais.

Pierre me crie "attaque" Je m'exécute mais vent de face je suis scotché à la route. je prends quelques mètres mais insuffisant pour m'échapper mais je n'y croyais pas moi-même. Mais cela a eu un effet bénéfique car je suis bien placé pour le sprint; alors que ce n'est pas mon fort. je termine 3 donc 6 de la course.

C'est mon meilleur classement depuis le début de saison.

Le bilan de cette semaine de course est positif; le moral revient et comme souvent 50% des résultats sont dus à ce fameux mental ! Il faut donc continuer à travailler à bien s'entraîner.

Partager cet article

Repost 0
Published by Guy Vasseur
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Guy.Vasseur
  • Guy.Vasseur
  • : Vous allez suivre mon entraînement et mes compétitions cyclistes, course à pied et triathlon
  • Contact