Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 août 2014 7 10 /08 /août /2014 20:25

.

.

.

Pour le 30ème anniversaire de mon gravé accident de voiture du 8 Août 1984, où j'avais failli tout perdre, j'ai décidé de monter le Mont Ventoux par les 3 cotés le même jour. Pour des raisons de commodité, car je dois rentrer le 9 Août, je préfère le réaliser le 7 Août 2014.

Lorsqu'on réalise les 3 montées le même jour, on devient un cinglé du Ventoux, ce qui est à l'origine du titre de l'article.

Je vais donc vous raconter cette aventure, cette journée formidable, un rêve qui s'est réalisé malgré la difficulté, une belle revanche sur ce mauvais jour du 8 Août 1984.

Je me lève donc à 6heures du matin, j'avais tout préparé la veille.

Je prends un bon petit déjeuner, j'avais d'ailleurs suivi depuis 3 jours un bon régime " sucres lents".

Donc à 7h je quitte la villa de Vaison la Romaine où nous passons en famille nos vacances.

Il faut 1/2 heure pour arriver à Malaucène, lieu de ma première montée.

Au village dés le virage à gauche cela monte: 21 km de montée à 7.5% de pente moyenne.

Les premiers km sont avalés facilement, vue l'heure, il n' y a pas beaucoup de monde. Néanmoins je rattrape un couple de cyclistes, je discute avec eux et sans me rendre compte je fais le premier passage a plus de 11% sans difficulté. je me sens bien.

Je laisse le couple qui n'avance vraiment pas vite et je pédale dans une espèce d'euphorie grisante. je sais qu'il y a un gros passage à 12% sur environ 3 km avant d'arriver à Saint Serein. Puis un faux plat avant d'attaquer les 6 derniers km où on aperçoit le fameux observatoire.

Je mets donc environ 1h58 pour arriver au sommet où je prends une photo en faisant 1 avec le pouce: la première montée est faite il n'est que 9h30. Les conditions sont idéales: il n' y a pas de vent , il fait même plutôt frisquet là haut. Il faut mettre obligatoirement le coupe vent pour redescendre.

le pouce pour faire 1 et pour dire tout va bien

le pouce pour faire 1 et pour dire tout va bien

Avant d' entamer la 2ème montée , il faut d'abord redescendre. C'est idiot mais il ne faut pas négliger cet aspect. Une chute peut si vite arriver.

Je mets moins de 30' pour parcourir les 20 km avant d'apercevoir le panneau Bédoin, coté que j'ai choisi à faire maintenant.

C'est la montée la plus célèbre et la plus difficile avec son passage dans la forêt de 10 km à 10% de pente. 20 km pour monter plus de 1500m de dénivelé.

Il y a nettement plus de cyclistes. C'est même impressionnant: cela se compte en centaines.

Je rattrape un cycliste dont je connais le maillot du club en l'ayant vu plusieurs fois sur la toile. Je lui parle de Rémi il connait surtout son père François. On va faire toute la montée ensemble en environ 2 heures. C'est bien car cela permet de s'encourager. Sur la partie en mode paysage lunaire, un jeune cycliste de 15 ans me rattrape et se met à discuter avec moi et me suis car il me dit que j'ai un bon coup de pédale et que j'ai un rythme régulier.

En effet j'ai quasiment tout monté sur le 24x27 sur les conseils d'Alain. Il ne faut pas emmener de trop gros braquets, car je vais passer plus de 8h30 à pédaler dont 6h de montée. J'arrive donc en haut où je fais la deuxième photo.

Ma famille est venu me rejoindre en voiture, il fait frais environ 10 degrés, je mange donc dans la voiture car il est déjà midi. Je prends le soin de bien me nourrir avant de redescendre pour la dernière montée. Je remplis aussi mes poches et fais le plein des 2 bidons.

Au revoir Martine, Emeline et Quentin, rendez vous à Vaison vers 16h30, en espérant ne pas les revoir plus tôt ce qui voudrait dire que mon défi serait raté.

2  comme le nombre de montée mais pas encore le V de la victoire, il faut rester modeste face au Ventoux.

2 comme le nombre de montée mais pas encore le V de la victoire, il faut rester modeste face au Ventoux.

Ca y est je redescends donc pour la deuxième fois le Mont Chauve. Cette partie entre le sommet et le chalet Reynard, je l'ai déjà faite il y a plus de 2heures. Il fait toujours aussi frais mais la température se réchauffe vite, mais le vent souffle un peu plus fort.

Je n'oublie pas de bifurquer au Chalet Reynard pour me diriger vers Sault. J'avais déjà fait cette descente 10 jours auparavant lors d'une sortie que j'ai intitulé autour du Ventoux.

La longueur est nettement plus importante, ce coté est le plus long :26 km et comme Sault est environ 400m plus haut que Bédoin ou Malaucène, la pente moyenne est nettement réduite.

A mi descente je dois m'arrêter pour enlever mon coupe vent, je commence à avoir trop chaud. Paradoxalement 1 km avant Sault la route s'élève , ca fait un peu mal aux jambes.

Arrivé à Sault au niveau de l'Office de Tourisme, je fais demi tour et je repart pour ma dernière montée.

Cela débute bien par une descente mais le vent s'est levé. je l'ai de face. Dès les premiers mètres en montée, je ressens un drôle de malaise, j'ai les jambes coupées, je n'arrive plus a appuyer sur les pédales. Je ne m'affole pas, je mets tout à gauche et je mouline tranquillement. Je fais cela sur environ 10 km soit pendant 1heure. je pense que c'est la meilleure solution que de s'arrêter et de faire des étirements. Bizarrement sur les 10 km suivants avant le chalet Reynard la forme revient. Les pentes que je montais péniblement à 10, j'arrive maintenant à les faire a 18 20 km/h. J'ai donc fait le bon choix.

J'arrive donc au Chalet Reynard relativement en bonne disposition il est 15h20. Il me reste 6 km.

Je fais une petite pause pour me réalimenter et bien boire. Chaque km parcouru sur cette dernière ascension, me rapproche du bonheur. Plus que 5 4 3 au détour de virages j'ai le vent de coté de face ou dans le dos, mais il n'est pas tempétueux.

Le dernier km est presque une délivrance, il est écrit sur la route 500 m puis 300 m, le dernier virage un petit sprint tout de même et me voilà au sommet pour la troisième fois.

DEFI REUSSI, je suis un cinglé du Ventoux.

Je prends la dernière photo grâce à une cycliste qui me demande pourquoi je fais 3 avec la main. Quand je lui disque c'est ma 3eme montée du jour, elle me félicite et reste bouché bée.

Et de 3

Et de 3

Maintenant il faut faire la dernière descente vers Malaucène. Je suis rattrapé par un cycliste belge. Nous restons ensemble et je tutoie les 80 km/h. Je suis pressé d'aller boire une bonne bière blanche dans un bar de Malaucène. C'est un régal !

Voilà quelques chiffres de cette belle aventure:

8h37 à pédaler pour 9h29 de temps total

157 km dont 67 de montées

4445 m de dénivelé positif

1ere montée en 1h58 pour 21 km

2éme montée en 2h06 pour 20 km

3ème montée en 2h11 pour 26 km

Partager cet article

Repost 0
Published by Guy Vasseur
commenter cet article

commentaires

Christophe 06/09/2015 15:48

Joli article... je prévois de faire les cinglés du ventoux l'année prochaine moi-même...

en savoir plus 25/08/2014 05:07

Je vous vante pour votre éditorial. c'est un vrai exercice d'écriture. Développez



Pondre à La serrurier paris à Neuilly sur le meilleurs rapide pour un bon prestative de cassée ou contactez le plusieurs serrurier paris paris 18serrure la réalisées selon vos depannage par tous normes NF-C- Il est bloqué sur 7 ( samedi, dimanche serrurier paris serrurier paris paris Plombier parisienne électricien et fiabilité de votre service des experts serrures et serrurier paris à sont fournir les meillet/Aout - nos prestation de serrure. , cylindre de la serrures cas de connaitre appel à serrurier paris paris . Prestation ou votre paris, compreintervenons tous vos besoin. Nous avez besoin. Nous nous présenter le sinistrée d?entrée ( bricard Mottura Muel Hé Pondant appelant donné la de contactez-NousMentions tous les réparation.

Présentation

  • : Guy.Vasseur
  • Guy.Vasseur
  • : Vous allez suivre mon entraînement et mes compétitions cyclistes, course à pied et triathlon
  • Contact