Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 août 2012 3 22 /08 /août /2012 20:03

Je vais finir par aimer les courses parfaitement plates. Après Chépy , voilà donc mon deuxième podium de la saison.Cette course me procure de bonnes sensations. Déjà en 2011, ma première année de compétition après 27 années d'arrêt, j'avais réussi mon premier top 10 ( 6ème ).Déjà pendant l'échauffement, j'avais ressenti que j'avais de bonnes jambes et que j'avais l'impression de pédaler avec légèreté.J'avais décidé de rouler avec un braquet plus gros que d'habitude pour essayer de faire moins monter le coeur .Donc un petit échauffement sur le circuit me permet de vite retrouver les repères alors qu'il y a un an que je ne m'étais pas rendu dans cette région.Comme le circuit est long ( plus de 10 km ) toutes les catégories s'élancent de 2 minutes en 2 minutes. Nous les catégorie 4, nous devons parcourir 6 tours cela représentera plus de 62 km.

Comme j'aime bien le faire, je vais vous décrire tour par tour, ma course.

Premier tour: Cela démarre plutôt doucement, je reste dans le paquet sans me faire de souci en me disant que vu le nombre de cyclistes ( 52 ) et quelques costauds présents , il faudra être bon et au top. De plus nous sommes 6 du même club. A la première relance, me trouvant plutôt derrière je me dis qu'il  faut remonter pour ne pas être surpris mais l'allure s'accélère, car le peloton est déjà en chasse sur des tentatives d'échappées. A la fin de ce tour je suis dans les premiers que je ne quitterai plus sauf deux ou trois fois. Sur la ligne d'arrivée, je suis déjà devant ( 2 ou 3ème).

Deuxième tour: Ca y est la course est lancée, toutes les tentatives de sortie échouent. Jacques un co équipier du club fait une bonne attaque , je décide de suivre celui qui le prend en chasse. Nous nous retrouvons devant à la fin du 2ème tour. Mais le peloton revient à grande allure. A la fin de ce tour, j'attrape une crampe, je suis quasiment obligé de stopper le pédalage. Je me mets donc à la fin du peloton pour récupérer. Certains ont même cru que j'avais eu un incident technique.Je prie pour que le peloton n'accélère pas trop.

Troisième tour: Je me masse bien le mollet et je décide de suivre un co équipier du club pour ne pas trop prendre le vent. A un moment, nous nous retrouvons même enfermés, mais il n'y aura pas de conséquences. Au milieu de ce tour, ne sentant quasiment plus rien, je me porte déjà au devant. Il y toujours des tentatives dont certains pour emmener à la victoire un collègue cycliste. Un coureur de Sailly Flibeaucourt part devant; je décide de le chercher en me disant que il va me mener jusqu'au bout.

Quatrième tour, j'insiste, je prends des relais, d'autres coureurs nous rejoignent dont 3 co équipiers. Nous décidons de faire des relais appuyés car la cassure a eu lien. Nous sommes une dizaine devant. Je n'hésite pas à me défoncer et les jambes suivent. Nous arrivons à prendre 100m. Mais le peloton réagit et malgré nos efforts revient sur nous. Les relais devant n'étaient pas trés bien répartis.

Cinquième tour: toutes les tentatives avortent, le peloton ne veut que personne ne sorte. Je suis toujours devant.

Sixième et dernier tour: L'allure s'accélère encore, tout le monde sent que cela va finir sur un sprint massif. A mi tour, une importante chute se produit: 4 hommes à terre. Cela ne ralentit pas ceux qui sont devant. A 2 km de l'arrivée, je ne suis plus bien placé, je me suis laissé un peu déborder. Je décide de remonter le peloton, en mettant un pignon plus petit. Je n'hésite pas à prendre le vent. le sprint est lancé de loin. Le dernier virage à 200m de l'arrivée je suis 7 ou 8 , j'enlève encore une dent et je fonce , je passe en frottant certains, je change de trajectoire pour en doubler. Sur la ligne je suis 3 à la hauteur du 2 le premier finit 1 vélo devant. Moi qui n'aime pas les sprints, j'arrive à le faire tout simplement sans me poser de question ni faire de calcul. Le lendemain je fais une petite sortie de récupération active: 36 km en 1h15. Je suis plutôt content, je dois donc faire les courses avec cet état d'esprit.Cela va finir par payer.

Partager cet article

Repost 0
Published by Guy Vasseur - dans Compétition
commenter cet article

commentaires

Cigogne 25/08/2012 10:17

Un podium bien mérité, surtout après ce que j'ai eu l'occasion de lire sur ton blog récemment

Présentation

  • : Guy.Vasseur
  • Guy.Vasseur
  • : Vous allez suivre mon entraînement et mes compétitions cyclistes, course à pied et triathlon
  • Contact