Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 septembre 2012 7 02 /09 /septembre /2012 19:21

Ce samedi 1 er septembre, je participe à la course de Saint germain qui est exactement la même que celle organisée le 28 avril 2012.

Nous devons donc effectuer 6 tours sur un circuit vallonné; la ligne d'arrivée se situant en haut d'une côte.

Après un échauffement consistant en 1 tour, nous nous présentons à seulement 31 cyclistes au départ. En fin de saison le nombre diminue régulièrement.

Dés le premier tour Pascal s'échappe pour faire son tour en tête sachant qu'il ne sait pas grimper , il ne va pas aller au bout. Comme le peloton roule vraiment lentement , je me retrouve devant. Même à 28 km/h, Jean Jacques me dit "laisse   Pascal devant faire au moins un tour" C'est assez surprenant d'entendre cela.

Au deuxième tour le même Jean Jacques se retrouve devant en emmenant un cycliste de Valines.

Il va d'ailleurs faire la course devant jusqu'à 200m de l'arrivée.

Mais l'allure est très étrange, par moment nous roulons à 22 km/h. Ça me gave complètement et à cette allure nous ne rattraperons pas l'échappé. Et comme toujours dés que je place une attaque et hop tout le peloton enfin ce qui l'en reste me suit et en particulier celui qui va gagner qui n'aura pris aucun relais.

Mais moi, je voulais gagner et ce n'est pas en roulant à cette allure que nous rattraperons l'échappé. mais si j'avais su la fin je n'aurais pas pris autant la tête. Car j'estime que j'ai tiré le peloton, environ 1/4 de la couirse.

Mais aprés mes efforts , dans la côte j'avais les jambes molles, je n'arrivais plus à suivre le rythme , il fallait que je me défonçais pour rester dans les roues.

Au 5ème tour, le scénario recommence et je me retrouve devant encore une fois aprés avoir constater que les mêmes ratonnaient encore. Mais j'aurai du placer une attaque et y aller seul. Je n'ai pas osé le faire car j'avais peur de monter cette côte avant l'arrivée.

Et bien sur à la fin du dernier tour, je me suis laissé débordé.Nous rattrappons l'échappé et voyant que je gagnerai pas je ne spinte pas , je laisse filer et je finis 11.

Je n'ai vraiment  pas apprécié cette course , en faux rythme, c'est la première fois en course que j'ai les jambes molles sans force. Conclusion de cette histoire, il faut m'entraîner à ratonner : pas facile avec mon caratère.

Partager cet article

Repost 0
Published by Guy Vasseur - dans Compétition
commenter cet article

commentaires

Laurent 04/09/2012 20:56

Salut Guy,
Je pense qu'avec ton niveau tu es capable de partir seul pour revenir sur des échappés. Seulement il faut te mettre un coup de pied là où je pense...
Tu PEUX de faire je le sais. Sois-en aussi certain que moi et alors tu y arriveras !
Go Go Go Guy !
Tu en as les capacités.
++

Nico 04/09/2012 07:53

Salut Guy,

Effectivement Guy laisse faire un peu en course. T'inquiètes pas quelqu'un aurait certainement roulé ensuite. J'ai appris la même chose quand je suis en fin de paquet, je bouchais un trou, 2 trous
et ensuite je pétais maintenant je laisse les autres boucher les trous.

Reste calme Guy ça va le faire !! Aller courage tu as la victoire dans les jambes après faut juste que tu arrives à gérer tes efforts !!

Présentation

  • : Guy.Vasseur
  • Guy.Vasseur
  • : Vous allez suivre mon entraînement et mes compétitions cyclistes, course à pied et triathlon
  • Contact