Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 octobre 2012 1 15 /10 /octobre /2012 21:02

Ce dimanche je participe à ma dernière course de la saison 2012 et en plus sous les couleurs de l'USCA.Elle se déroule à Penly en Seine Maritime.

Il s'agit quasiment d'un critérium car le circuit est court et plat. Ce n'est donc pas mon genre de course.

Le circuit de 3.1 km est à parcourir 15 fois.

Je me sens tout de même fatigué avant le début de la course , en effet des quintes de toux m'empêchent de bien dormir depuis 3 jours.Néanmoins j'ai tenu à participer à cette dernière course.

Je ne vais pas comme d'habitude décrire tour par tour la course car elle en compte 15.

Voici tout de même les principaux évènements.

Deuxième tour, je suis devant et je tire le peloton; comme personne ne prend de relais je dis à celui qui me suit : " il faut que je freine pour que tu passes devant". Cela commence bien.

Je décide donc d'aller derrière pour ne pas toujours tirer. Mais les relances après chaque virage sont tout aussi durs, voir plus . Je n'y reste que quelques tours.

A environ 10 tours donc à 5 tours de l'arrivée, je place une contre attaque suite au retour du peloton sur  une tentative d'échappée. Mais tout ce que je vais vous raconter par la suite, je ne l'ai pas vu, mais on me l'a raconté au moment de la remise des prix. C'est quand même étonnant de ne pas se rendre compte de ma course.

Donc je place une belle mine , c'est bien la première fois que j'arrive à gicler comme cela. Je double sans problème le cycliste et 3 autres me suivent. Au bout de plusieurs minutes à tirer le quatrième saute et n'arrive pas à nous suivre, les 2 autres restent dans ma roue. Nous prenons jusqu'à 200m d'avance en un peu moins d'un tour. Je n'ai aucune aide car celui qui me suit ne veut pas marquer de point pour éviter de monter.

Voyant que personne ne prend de relais je me relève et je trouve le temps long pour qu'en fin, on passe devant.

Je n'ai rien vu de tout cela en course, c'est dommage, j'aurais du insister, même si les chances d'aller au bout étaient minces.

Je finis fatigué dans le peloton, dans le sprint massif longeant la bordure, je ne prend pas de risque.

C'est vraiment étrange cette course.

Donc la saison est terminée , je ferai un bilan dans un prochain article et il n'est pas si mauvais que cela; il ne manquera que la victoire . 

Partager cet article

Repost 0
Published by Guy Vasseur - dans Compétition
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Guy.Vasseur
  • Guy.Vasseur
  • : Vous allez suivre mon entraînement et mes compétitions cyclistes, course à pied et triathlon
  • Contact