Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
31 octobre 2011 1 31 /10 /octobre /2011 20:55

Ca y est , nous sommes descendus dans la vallée de la Maurienne. Le col de la Croix de Fer et le col du Glandon ont un parcours commun de ce coté sur environ 21 km, puis il reste 2,5 km pour arriver au sommet du col de la Croix de Fer à 2067m d'altitude.cartecoldelacroixdefer.PNG

La montée démarre donc à Sainte Marie de Cuines. Même si on n' est pas croyant, une petite prière sera le bienvenu pour  affronter ces pentes encore plus impressionnantes que le col de La Madeleine.

Les 2 premiers km à faible pourcentage entre La Chambre et Sainte Marie de Cuines seront mis à profit pour se détendre, suite à une descente bien compliquée et réalisée à vive allure. J'ai une fâcheuse tendance à me tétaniser lors des descentes car je tiens fort le guidon ( 6' ) .Puis la pente s'accentue.colduglandon.PNG

En effet on passe de Saint Etienne de Cuines situé à 495m d'altitude à Villard 1100m sur 8,5 km soit une pente moyenne de 7%, ce qui peut paraître relativement facile. Or la pente n'est pas du tout régulière, il y a une succession de "raidards" de 10% qui font 100 à 300m. Cette pente "casse pattes" mettra les organismes à rude épreuve. Le changement de rythme devra être avalé en n'hésitant pas à se mettre en danseuse le long de ces "raidards". Mais je compte bien les passer sans chercher à me mettre à fond, il y a encore beaucoup de chemin à faire ( encore 46' ).

Les 2 km suivants seront mis à profit pour bien récupérer, boire, manger, faire des étirements, entre Villard Martinan et la route de la Pierre, une pente douce de 2%, et oui  2 petits % avant de faire les derniers km ( 10' ).

Et voilà il reste 9,3 km pour monter de 1136m à 1924m  soit une moyenne de

8,5%: ouch!. Et en plus elle augmente au fur et à mesure que l'on approche du sommet; passant de 7 à11 %, avec des passages à 13 et 14 %. C'est là que tout va se jouer. Pourvu, que je tienne et que je n'y laisse pas toutes mes forces. Le moral va jouer beaucoup sachant qu'arrivé en haut de ce col il y a encore des sommets à gravir. Je prendrais largement mon temps, le 34 x 28 sera bien utile ( 50' ).Il reste ensuite 2.5 km en prenant la route à gauche,la pente est nettement plus abordable , il y a encore 143 m à grimper pour atteindre le toit de cette étape soit 2067m ( 14' ).

Cela fait déjà 4h50' que j'ai quitté Albertville distant de 85.5 km. Suivent 14 km de descente avant d'attaquer le col du Mollard; j'espère que je ne vais pas cracher mes poumons pour y arriver.( 20' ). 5h10' pour faire 100km, ma moyenne chute alors à 19,4km/h. Il reste 40 km.

La montée du col du Mollard et vers La Toussuire fera l'objet de la troisième partie de cette saga.

 

 

 

 

Repost 0
Published by Guy Vasseur - dans Le blog
commenter cet article
30 octobre 2011 7 30 /10 /octobre /2011 11:47

Mon principal objectif 2012 est donc de participer à l'étape du tour de France Albertville La Toussuire le dimanche 8 juillet 2012.

Je vais donc décrire cette épreuve , col par col, avant le 17 Novembre 2011, date de l'ouverture des inscriptions.

Cette description sera toute personnelle, elle a pour unique vocation à mieux me motiver.

 

Je ne décris pas les 17 premiers kilomètres entre Albertville et Feissons sur Isère où commencent les premières pentes du col de la Madeleine.C'est une petite route agréable plate qui longe la route express N90.Néanmoins, il sera complètement inutile de faire ces premiers kilomètres à vive allure, je compte mettre 35' pour les parcourir.Cartecoldelamadeleine.PNG

Comme c'est la première fois que je participe à une EDT, je serai sûrement positionné dans un sas de départ loin du premier. D'ailleurs , il y en aura beaucoup de sas car l'organisteur prévoit 10000 participants.

Le col de la Madeleine est particulièrement long: 24.5 km pour franchir un dénivelé de 1543m; soit une pente moyenne de 6.3%.coldelaMadeleine.PNG

Les 3 premiers kilomètres sont trés dures: 8.8% avec des passages à plus de 10%. Il ne faudra surtout pas se mettre dans le rouge, même si la pente s'adoucit nettement aprés; cette distance sera faite en environ 18'.

Les 10 km suivants jusque la Thuile à 1190m d'altitude sont faciles; 4.6% avec des parties descendantes;le plus fort pourcentage ne dépasse pas 7%. Cela ressemble fort au col des Aravis; le temps de parcours est estimé à 27'

Cela fait déjà 1h 20' que j'aurai quitté Albertville et je ne serai pas encore en haut du premier col.

Alors se profile autour du village de Celliers à 1300m  environ une des parties les plus dures du col: 4.5 km pour nous mener à 1550m d'altitude; soit une pente de 8%; soit encore 23'.

Puis survient un long faux plat montant de 3.5% sur 2.5 km  ou il faudra bien récupérer, s'alimenter, boire, je moulinerai et ferai des petits exercices de décontraction. Cela se monte en 7'.

La partie finale sur 4.5km propose des montées à de fortes pentes; restons lucides, nous approchons du sommet, on ne s'emballe pas encore 29' avec les derniers hectomètres nettement moins pentus.

Et voilà, nous avons dompté le premier col , un col prestigieux :La Madeleine.  

Aurais je le temps d'admirer le paysage ? Le mont Blanc sera dans le dos, j'y jeterai coup d'oeil le temps d'enfiler un coupe vent pour la descente vers La Chambre sur 20 km parcourus en 25'.

Mais il ne faudra pas s'endormir , il reste encore 3 montées.

Ainsi, j'aurai parcouru 62 km en 2h44' soit 22.7 km/h de moyenne. Les temps sont donnés en fonction de mon ressenti et des expériences que j'ai eues en faisant des cols cet été.

Le prochain article traitera de la montée du col de la Croix de Fer par le col du Glandon.

 

 

 

 

 

 

Repost 0
Published by Guy Vasseur - dans Le blog
commenter cet article
28 octobre 2011 5 28 /10 /octobre /2011 10:35

Compte tenu de ma chute , je ne roulerai plus d'ici la fin du mois , je peux donc faire le bilan du mois d'octobre dès maintenant.

 

Distance parcourue: 736 km

Distance parcourue depuis le 1er janvier 2011: 9109 km

Distance parcourue depuis 1an: 9905 km

 

dénivelé + :3766m

 

temps: 26h 30'

 

vitesse moyenne: 27.8 km/h

 

1 course à Saint Léger au bois, je finis 16.

 

1 gentleman à Amiens, course ratée.

 

Poids : 64 kg

Fc repos :54 bpm

 

 

 

 

 

 

Repost 0
Published by Guy Vasseur - dans Le blog
commenter cet article
26 octobre 2011 3 26 /10 /octobre /2011 18:53

Ça y est, mes objectifs pour 2012 sont fixés. Tout d'abord, l'objectif princpal est ma participation à l'étape du Tour: Albertville La Toussuire, qui aura lieu le dimanche 8 juillet 2012.

C'est une étape prestigieuse et particulièrement difficile. Il y a 4 cols au programme: de la Madeleine, de la Croix de fer, du Mollard et pour terminer la montée vers La Toussuire.EDT2012.PNG

C'est une étape courte de 140 km, il n' y a que des montées et des descentes, quasiment aucun parcours plat. Cela représente plus de 75 km de montée avec un dénivelé de plus de 4500m.

Je n'ai à ce jour jamais grimpé au dessus de 2000m de toute ma vie et là je vais devoir le faire 2 fois de suite. Mon plus haut sommet est à ce jour le Mont Ventoux soit 1912 m que j'ai monté 3 fois.

Mon premier objectif est donc de faire une bonne cyclosportive en essayant de me surpasser.

J'essaierai de bien gérer l'épreuve , pour ne pas être sur les genoux lors de la montée sur La Toussuire

Jusqu'à maintenant mon plus fort dénivelé fait en une seule demi journée a été 2300m sur environ 75 km. Je double d'un coup les chiffres.

Je ne suis pas du tout impressionné par ces cols. au contraire mon expérience acquise ces derniers temps va me permettre de bâtir un programme d'entraînement pour être au top le jour j.

J'aime la montagne, je m'y rends tous les ans depuis plus de 20 ans, je monte régulièrement des cols. Cet été j'en ai fait 19.

Mais bien sur la difficulté sera tout autre, il faudra bien se préparer et je compte bien m'investir pour. Maintenant que l'objectif est posé, la motivation va être grandissante et va me permettre de soulever des montagnes.

En attendant pour ne pas perdre tout l'acquis de mon entraînement 2011; je dois poursuivre mes efforts

 

Ainsi durant tout l'hiver, sauf 3 semaines de coupure correspondant à  mes 2 semaines à Noël et Mars à la Clusaz et ma semaine d'astreinte. je vais procéder à cet entraînement suivant:

 

Lundi midi: 1h de musculation pour travailler la puissance

Mardi après midi: 2 à 3 h de vélo en club

Jeudi midi: 1/2 à 3/4 h de natation

Jeudi soir: 1h de HT pour travailler la vélocité

Samedi matin : 2à 3h de vélo en club

 

Je continuerai bien sur à faire des courses, la première est prévue le 24 mars 2012. Mais je compte faire plus de courses par étapes avec des CLM.

 

Certains collègues me proposent de faire Paris Roubaix; je prendrai ma décision en Février en fonction de ma forme.

 

Quand on a de beaux objectifs , c'est plus facile d'être motivé et de rouler par tous les temps.

Je n'hésiterai pas à vous faire partager ma joie , mes doutes pour cette préparation.

A bientôt donc.

Repost 0
Published by Guy Vasseur - dans Le blog
commenter cet article
16 octobre 2011 7 16 /10 /octobre /2011 20:49

Ce dimanche 16 Octobre, j'ai donc participé à ma dernière epreuve de l'année 2011. Je suis un peu déçu du résultat . Certes j'ai mis 3 minutes de moins qu'en 2010, certes mon coéquipier a eu un incident mécanique dés le premier tour qui nous a fait perdre 1 minute. mais le résultat n'est pas à la hauteur de mes espérances.

Les niveaux étaient trop différents pour réussir une bonne performance. Mais j'ai encore appris beaucoup de choses et acquis de l'expérience.

Je n'avais pas pris le vélo chrono que j'avais utilisé lors de mes championnats de France. Heureusement en fait, car cela aurait accentué encore la différence de niveau.

Mais je retiendrai plusieurs choses.

J'ai quasiment tout tiré devant, j'ai du l'attendre à plusieurs reprises, le peu de relais qu'il prenait était trop lent et nous avons fait plus de 33 de moyenne.

Au deuxième tour , nous avons été rattrapé par 2 jeunes cyclistes  avec des superbes vélos chrono et j'ai réussi à les suivre sans vraiment de difficulté , mais j'ai du vite lâcher prise pour éviter de larguer définitivement mon coéquipier Patrick.

J'avais donc dans les jambes la possibilité de faire 36 à 38 de moyenne sachant que le premier a fait environ 41 de moyenne avec Albain Cormier Champion de France Look avec le CC Nogent.

J'ai donc mis 1h01'10'' pour faire prés de 34 km . Dès que j'aurai le résultat officiel, je le compléterai ce post .

Comme à mon habitude, je vais vous décrire tour après tour cette gentleman. Moi je préfère l'écrire au singulier d'autres préfèrent "gentlemen".

Tour d'échauffement.

Il fait très froid, je me suis bien couvert, je suis en long, j'ai mis mon thermique. Je monte très vite la cadence , je m'aperçois très vite que Patrick a déjà du mal à suivre.

Notre heure de passage est 10h24.WP_000602.jpg

Le soleil étant présent, l'atmosphère se réchauffe très vite. Je mets le court et un maillot du club par dessus ma combinaison CLM.

Jacques mon fidèle compagnon va nous suivre en voiture avec nos roues de secours.

Premier tour.

Comme convenu je dois laisser Patrick devant, dès le début il faut que je ralentisse pour qu'il prenne le relais. Au bout de 5 km dans la seule côte, le reste étant des faux plats montants ou descendants, il veut mettre le petit plateau et sa chaîne saute. Nous perdons environ 1 minute.

 

Deuxième tour:

Le virage avant la ligne d'arrivée étant serré, le passage n'est pas génial, nous ne sommes déjà plus l'un derrière l'autre.DSC06374-1-.JPG

Au milieu du deuxième tour 2 cyclistes en chrono nous rattrapent et filent devant. Il y avait déjà eu depuis quelques hectomètres des regroupements , dépassements, jusqu'à 10 coureurs, apportant une confusion.

Je suis donc sans difficulté bien à l'abri le vent étant 3/4 face. Mais cela va trop vite malgré les appels de la voiture suiveuse des 2 cyclistes qui encourageaient  Patrick.

 

Troisième tour:

Je fais quasiment tout devant, je fais 2 poussettes pour que Patrick prenne une roue . Je sprinte à la fin pour accélérer en vain.

 

Arrivée:

Je suis interviewer par le speaker. je lui explique mon incident technique.Je croise mon patron: Monsieur Gilles Demailly, Président d'Amiens Métropole; je lui demande s'il veut faire cette gentleman avec moi l'année prochaine.

 

Repas du midi.

Tous les amis du vélo se retrouvent autour d'une table; il y avait un champion olympique et un champion de France Look club en titre présents.WP_000608.jpg

 

     Albain Cormier du CC Nogent

 

WP_000609.jpg

 

 Philippe Ermenault

 

Mon club a reçu la coupe du plus grand nombre de participants; ma fille est fière de tenir la coupe.

 WP_000607.jpg

 

 

 

 

 

 

Repost 0
Published by Guy Vasseur - dans Compétition
commenter cet article
3 octobre 2011 1 03 /10 /octobre /2011 20:09

Ce dimanche 2 Octobre, j'ai participé à ma dernière course Ufolep de l'année 2011 à Saint Léger au bois prés de Compiègne. Le circuit en grande partie en forêt est long d'environ 13 km et possède deux longues lignes droites au profil particulièrement plat.Photo_2F9097D5-160B-2261-873A-0E2473C49FF4.jpg  

Je réalise un échauffement classique en effectuant un tour de reconnaissance. En effet le circuit est très plat; je me dis que cela va rouler vite alors et qu'il va être difficile de s'échapper et que cela risque de finir au sprint, comme me l'avait déjà dit Alexandre.Comme à mon habitude je vais décrire tour après tour cette course: 

La course est organisée par le Team Plateau Picard, club que je connais un peu, suite aux explications d'Alexandre étudiant à Amiens, avec qui j'ai parcouru quelques kilomètres récemment.Je porte le dossard 225 la série 200 étant réservée aux catégories 4.   Photo_B01F199A-43AB-C58E-C475-2B4E7C475041.jpg

Premier tour:

Cela démarre fort et vite, 3 cyclistes s'échappent dans les virages avant la première longue ligne droite. Nous les voyons à environ 100m devant. rené du Club place un démarrage au début de cette ligne droite, je saute dans sa roue. Je me dit une longue échappée est peut être la solution pour ne pas attendre le sprint. Je prends au bout de quelques instants le relais en accélérant le plus possible. Mais surprise il ne prend pas de relais, nous n'arrivons pas à rattraper les 3. A 5 cela aurait pu marcher ; on ne saura jamais.Le peloton revient sur nous puis sur les 3 cyclistes devant.

Deuxième tour:

Le besoin de récupérer m'oblige à me protéger un peu; je reste dans le peloton; sans pour autant être à l'arrière.

Troisième tour:

Je me sens déjà mieux, je me retrouve devant à tirer le peloton pendant plusieurs km. Des cyclistes tentent leur chance pour sortir, mais c'est toujours voué à l'échec à cause de ces longues lignes droites.

Quatrième et dernier tour.

Cela roule de plus en plus vite , il est impossible de sortir. Le virage un peu serré à 2 km de l'arrivée va être un peu le juge de paix. Il faut être dans les dix premiers pour espérer participer correctement au sprint. Je dois le passer en 7 ou 8ème position. A 600 m de l'arrivée je suis bien placé, je commence à remonter les cyclistes sur la gauche mais ceux qui sont devant moi partent aussi sur la gauche. Je suis embarqué, je me retrouve dans l'herbe du bas coté à prés de 50 km/h.J'aurais du jouer     des épaules, mais je n'ai pas la carrure ni le grain de folie pour le faire.

Je suis bien sûr dépassé, j'essaie un peu de revenir, je finis 16ème.

C'est dommage mais c'est la course. J'aurais du m'imposer plus, et ne rejette la faute sur personne.

C'est donc ma dernière course pour 2011. Sur le coup j'ai été fortement déçu, je voulais tout abandonner. Mais aujourd'hui j'ai fait une sortie récupération, et demain j'ai posé une demi-journée RTT pour sortir avec le club. Il me reste à faire une gentleman de 30km le 16 octobre à Amiens.Je vais essayer de faire bonne figure.

 

 

Repost 0
Published by Guy Vasseur - dans Compétition
commenter cet article
30 septembre 2011 5 30 /09 /septembre /2011 19:34

Il est temps de faire le bilan du mois de septembre:

 

Distance parcourue: 955 km

 

 

Distance parcourue depuis le 1er janvier 2011: 8373 km

 

 

Temps: 33h55'

 

vitesse moyenne: 28.1 km/h

 

D+: 5648m

 

Participation à 3 courses

 

Saint Germain sur Bresle

 

Championnat de France élus CLM

 

Championnat de France élus CEL

 

Participation à la cyclosportive ; la ronde picarde

 

 

poids: 63.5 kg

 

Fc repos: 55 bpm

 

Fc max :185 bpm en course

 

Ma dernière course aura lieu le dimanche 2 octobre à Saint Léger au bois prés de Compiègne et je participerai à une ultime gentleman le dimanche 16 octobre à Amiens qui terminera ma saison cycliste 2011.

 

 

Repost 0
Published by Guy Vasseur - dans Le blog
commenter cet article
23 septembre 2011 5 23 /09 /septembre /2011 20:40

Je me suis habitué à raconter ma passion, mes impressions de mes entraînements et des compétitions .L'objectif est atteint , j'ai participé à mes premiers championnats de France de toute ma vie.

Je prends goût à cette ambiance, au stress, à ces montées d'adrénaline. Et bien je vais continuer à narrer sur ce blog, en y mettant tout mon coeur , et en essayant de captiver l'attention du lecteur.

Dans un premier temps, je vais continuer à participer aux dernières compétitions de fin de saison.

2 octobre, une course à Saint Léger au Bois prés de Compiègne organisée par le team plateau picard , club d'Alexandre qui m'a accompagné dans mon dernier entraînement.

16 octobre une dernière Gentleman à laquelle participent P Gaumont et P Ermenault champion olympique .

Et je vous dévoilerai aprés mon nouveau objectif 2012.

 

Repost 0
Published by Guy Vasseur - dans Le blog
commenter cet article
20 septembre 2011 2 20 /09 /septembre /2011 20:18

Après le contre la montre du matin, je participe à la course en ligne dont le départ est prévu à 15h50.

Mon CLM terminé vers 10h30, je range mon matériel et je vais manger de bonne heure dans un restaurant local et dès 13 heures je suis sur place.

Je m'allonge à terre les jambes surélevées pour mieux récupérer.

à 15h30, c'est l'appel et on vérifie les dossards et les partants. J'aperçois donc enfin Patrice Esnault ancien pro dans mon groupe d'âge.

Dés le premier tour, je saute comme la majorité des cyclistes, Quelle coup de pédale, nous ne sommes pas sur la même planète.

Je me retrouve dans le deuxième peloton d'une douzaine de coureurs, Il ne va pas assez vite à mon goût mais que faire , partir devant seul avec ce vent de fou qui souffle, et pour faire quoi 22 ème?

Pendant 4 tours je me traîne dans ce peloton, je suis même obligé d'attendre en haut de la côte. Quelle erreur de jugement!

Nous sommes rattrapés au dernier tour avant la côte par les moins de 40 ans partis 12 minutes avant nous ; à 4 nous arrivons à les suivre; les autres sautent.

Le dernier tour est fait à une vitesse plus rapide plus de 2 km/h. J'avais donc les capacités à faire mieux , mais c'est la course.

Je sprinte quand même et j'arrive à sauter le cycliste devant moi sur la ligne , je finis 26 sur 45 inscrits et 40 arrivés.

Ce n'est pas glorieux. J'ai préféré nettement mieux le chrono. Il y a sûrement quelque chose à faire dans ce domaine en 2012.

Repost 0
Published by Guy Vasseur - dans Compétition
commenter cet article
18 septembre 2011 7 18 /09 /septembre /2011 16:07

championnatelusCa y est mon objectif est atteint, hélas je ne suis pas champion de France, je ne suis pas monté sur le podium; mais je ne regrette rien, j'ai fait le maximum.

Pour plus de simplicité, je vais décrire jour après jour et heure après heure mon aventure.

Le championnat s'est déroulé dans le Loiret prés de Puiseaux petite ville située à 20 km de Pithiviers.

L'organisation a été parfaite, nous avons été superbement accueillis, je n'avais jamais encore connu cela pour une compétition cycliste.

Je suis donc arrivé dés le vendredi 16 septembre 2011 vers 15h, je suis allé chercher tout de suite mon dossard le numéro 17; comme le jour anniversaire de mon fils. Ce dossard possède une puce électronique et il fallait le placer en haut du dos et non comme à l'habitude sur les poches arrières. En effet la course était chronométrée par ce système.

Je fais donc toute suite une reconnaissance du circuit, il fait chaud et li y a beaucoup de vent.

Donc c'est un circuit de 10km avec une côte de 8 à 9% sur 300m, puis un faux plat montant , virage à droite pour une longue ligne droite ,et enfin le retour avec une belle descente et la route dans la vallée: vent de face ( le jour de la course le vent sera de la même direction ).

Je suis un peu inquiet , une bosse dès le premier kilomètre, il ne faudra pas exploser de suite.

Je dors à Pithiviers dans un hôtel où il y a de nombreux élus qui font le même championnat. je rencontre un Picard de Saint Just en Chaussée, Guy aussi, il a 74 ans et roule encore ( sur la photo au départ du CLM ).003Il est intarissable d'anecdote dans le domaine du vélo, nous mangeons ensemble ; des pâtes bien sur.

Je prépare tout , j'épingle mon dossard électronique

Je dors mal, je suis énervé et j'ai du mal à trouver mon sommeil.

Levé à 6h45, je déjeune bien avec le complément chocolaté que m'a donné Pascal.

Je suis prêt tôt et je me rends au départ en voiture ( environ 15 km ) .Mon départ est à 10h pile, et les cyclistes passent de minute en minute. Le premier démarre dés 9h.

Donc, pour m'échauffer , j'installe le home trainer , et je tourne les jambes une bonne demi heure. Je suis de plus en plus stressé. De plus je n'ai jamais démarré une course depuis une rampe de départ.Jje la trouve haute et trés pentue. Certains cyclistes demandent même de partir au niveau du sol.

Je me rends au départ, nous attendons notre tour. Toute ma saison va se jouer à cet instant. Tant de sacrifices, tant d'heures d'entraînement, tant de déceptions.Et suis-je capable de faire un truc avec cette si forte pression?

J'entends mon nom par le speaker, je monte sur la rampe et les secondes s'égrènent. En effet il  y a un chronométrage électronique . Le speaker annonce ma ville que je représente: Salouêl. Il connaît, car il fait allusion au championnat de France Ufolep de cyclocross en 2008. C'est le seul moment de détente.

Et puis 10, 5, 3, 2, 1 top. Je suis tellement stressé ( le coeur battait à ce moment à 130 bpm ) que je manque de tomber dés le départ. et dire que je me moquais de ceux à qui çà arrivent.! Heureusement tout ce passe bien et je m'élance. Il y a une moto ouvreuse pour chaque cycliste, encore quelque chose que je découvre.CLM-Depart.jpg

Je fais une bonne course , car c'est mon premier CLM de toute ma vie.Je ne m'affole pas , je calque ma course sur mon cardio  ( les deux petites baissent de la Fc correspondent aux virages ) je reste dans la même zone . Je ne monte pas dans le rouge. La bosse  se passe aisément, le faux plat montant est un véritable calvaire, je suis en position aéro . Les jambes commencent déjà à faire mal. Puis au premier virage où est prise la photo .CLM-Guy.jpg Je dois accélérer et augmenter le braquet pour rester autour de 175 -80 bpm. Quelle douleur dans les cuisses! Il ne faut pas y penser. La ligne droite est longue. Quelques virages assez serrés; seul moment où le cardio descend, et c'est la descente . Pas de roue libre, je pédale toujours , je suis sur le 11 , pas longtemps. Un virage et c'est le vent de face  qui commence à bien souffler ,avec une route peu roulante, avec de petites bosses. Pas d'affolement, je change de vitesse pour adapter mon coeur à l'effort.Les jambes sont brûlantes et font mal. Comment ai je pu tant souffrir? La flamme rouge, les panneaux 500m , 400m etc permettent de connaître sa position. Je sprinte jusque l'arrivée. Je ne rattrape personne et je ne suis pas rattrapé, c'est déjà une première satisfaction.

Je parcoure les 10 km en 16'43'', je finis 8ème à 13" du 7. Ah, si je n'avais raté mon départ et mieux géré mon stress.

Je continue et un spectateur me parle , je suis pris en photo par une personne à qui j'avais donné mon appareil. 010-copie-2.JPGJe fais aprés un tour en dehors du circuit en moulinant bien pour récupérer.

C'est une belle expérience, le niveau est bon, compte tenu du vent ,je fais 36 de moyenne. Bien plus que dans l'aprés midi en course en ligne.

Malgé tout je ne suis pas HS , juste aprés l'arrivée , je souris.009.JPG

 

 PS; pour faciliter la narration ; j'ai beaucoup utilisé le " je , moi, mon" .Je m'en excuse; mais je suis tellement fier de ce que j'ai fait.

 

 

 

Repost 0
Published by Guy Vasseur - dans Compétition
commenter cet article

Présentation

  • : Guy.Vasseur
  • Guy.Vasseur
  • : Vous allez suivre mon entraînement et mes compétitions cyclistes, course à pied et triathlon
  • Contact