Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
10 septembre 2011 6 10 /09 /septembre /2011 17:10

Ce samedi 10 septembre, j'ai participé à ma deuxième ( oups plutôt première à cause du changement de statut du Paris Roubaix challenge ) cyclosportive.

Compte tenu de ma forme et de mon entraînement , la seule inquiétude était de savoir, si j'allais tenir plus de 130 km alors que mes courses habituelles ont une longueur entre 50 et 70 km en fonction de la difficulté.

De plus je m'étais fixé un objectif ambitieux, faire le parcours en moins de 4h. Le pari a été relevé, j'ai mis exactement 3 heures 55 minutes et 45 secondes. 001.jpg

Levé , dés 5h30, je déjeune tranquillement et bien consistant. Tout le matériel est déjà dans la voiture; l'avantage d'avoir un garage attenant à la maison et sous alarme.

Il faut 3/4 d'heure de route. je me gare à Epagne petit village entre Eaucourt et Abbeville. Je me rends rapidement à la ligne de départ pour ne pas être en retard et avoir une bonne place, il n'y a que 3 sas.

Je revois les collègues du club et nous nous regroupons pour le départ. J'ai largement le temps de faire des photos que je diffuse sur twitter en live: en voici quelques extraits.Photo_15240C62-7459-B9E2-A3E9-49C153AC5A00.jpg

Photo_188E6803-D3F9-1F77-4A96-480AF4181988.jpgEt c'est le départ. Nous mettons prés de 2 minutes pour franchir la ligne de départ, mais le temps est pris à ce moment à cause de la puce électronique.

Sur les premiers kilomètres, comme il fallait s'y attendre , c'est la course pour arriver en tête. Mes courses m'ont permis de savoir partir en trombe. je double plus que je ne suis doublé. je prends régulièrement les bonnes roues pour encore accélérer mon allure.

Nous sommes sur la route nationale Abbeville Paris , c'est large et roulant et arrive le premier virage juste après Eaucourt pour emprunter une petite route de campagne, nous devons mettre pied à terre. Puis c'est le petit pont sur la Somme; encore un arrêt.

Nous traversons Erondelle que je connais bien car j'y ai fait 2 courses; et c'est les premières montées. Super, je vais plus vite que la moyenne des cyclistes. J'en double un nombre impressionnant. Puis vient la côte de Limeux célèbre car se situe en haut le relais télévision de la région. Malgré un bon rythme j'en double encore un peu mais les niveaux commencent à se former.

Arrivés sur le plateau, le vent est dans le dos, je suis dans un peloton d'une quarantaine de cyclistes et nous roulons à vive allure. Je fais les efforts pour rester dans la roue. heureusement qu'il y a des côtes qui me permettent de me maintenir.

Nous voyons devant un autre peloton, une petit chasse s'organise. je vois un cycliste faire avec sa main le signe pour prendre les relais, j'y participe.

Nous nous regroupons avant d'arriver à Ault au bord de la mer. la moitié de la course est faite. J'ai le nez sur mon chrono, je suis obnubilé par mon temps; je veux faire moins de 4h.

la côte d'Ault s'avale facilement , personne ne met pied à terre, vent dans le dos en bord de mer cela roule assez vite.

Puis 15 km avant le ravitaillement ; on sent comme un relâchement ; tout relatif car nous parcourrons ce secteur à 37 de moyenne.Je suis facilement au milieu d'un gros peloton de 60 à 80 unités à la louche.

Au ravitaillement, je remplis mon bidon, prends 2 madeleines et un sandwich et je repars pour ne pas perdre de temps ni perdre, mes coéquipiers du jour.

Le retour vers Eaucourt se fait vent de face et de temps en temps il y a des bordures.

Je trouve que notre groupe n'est pas assez rapide et je vois plus loin un autre groupe. je prends la décision d'y aller seul. Dans les montées je rattrape mais dans les descentes et le plat, il s'éloigne.

Un autre cycliste me rejoint, on pactise à deux, je lui "dis suis moi dans la montée et prend le relais en haut" . Pas de chance il n'arrive pas à suivre. On laisse filer.

le groupe précédent nous rejoint ; 3 cyclistes avaient organisé des relais. Après une petite récupération, je mets aussi mon coeur à l'ouvrage.

A 3 km de l'arrivée; un cycliste qui n'avait pris aucun relais, part. Je ne sais pas ce qui m'a pris, je l'engueule. Un autre cycliste réagit de même et nous décidons de le rejoindre. J'ai encore la force de suivre. Nous revenons sur lui et nous le dépassons. je lui fais un petit signe en passant. Je sprinte donc pour conserver cet avantage tout en laissant mon coéquipier du moment devant. Quand je verrai les résultats officiels je connaîtrai son nom.

Mon pari est réussi , le parcours est fait en moins de 4h. Je suis content et fier . J'ai mis 38 minutes de moins que l'année dernière. J'avais quand même un peu peur de ne pas tenir la distance , compte tenu de mes courses habituelles de 60km. A l'arrivée je suis bien fatigué; je m'allonge dans l'herbe pour éviter toute crampe car lors du sprint j'avais senti un petit point dans la cuisse Mais tout s'est bien passé.  Photo_CF3DC60D-4571-4BBB-4683-D36D5512EA14.jpg

Je récupère mon vélo ( c'est celui au deuxième plan ), rejoins ma voiture. Je suis rentré à 14h30 à la maison où je suis accueilli comme un héros ( humour ). 

Les classements ont été publiés:

je finis 203/620 au classement général et 27/139 dans ma catégorie d'âge.                                                                         

Repost 0
Published by Guy Vasseur - dans Compétition
commenter cet article
6 septembre 2011 2 06 /09 /septembre /2011 20:23

Pour mettre toutes les chances de mon coté, je vais emmener mes 3 vélos, mon home trainer, mes 3 paires de roues, des pneus, des chambres à air, des pédales look, des cales, 2 paires de chaussures , 2 casques dont 1  profilé et 2 tenues dont une spéciale pour le CLM.Heureusement que j'ai une grande voiture. Le programme de la journée est ici.

 

Le vélo chrono:Photo_FAF5A45A-1BE0-98DB-0C2B-BF3E83076721.jpg

 

Le vélo pour la course en ligne de 60 km:Photo_6DA18D8E-4424-F467-01F9-BCFE74CBC18D.jpg

 

Le mulet:Photo_F874EED6-7B8F-5609-979F-96148A6C81E0.jpg

 

 Ma tenue CLM:

Photo_1035047D-5CE4-C90E-552F-FE5A22D28BAD.jpg

 

 L'objectif ramener le maillot tricolore:

course50 11[1]

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Repost 0
Published by Guy Vasseur - dans Le blog
commenter cet article
4 septembre 2011 7 04 /09 /septembre /2011 19:16

Ce samedi 3 septembre 2011, je participe à ma 17 ème dernière course avant mon championnat de France. En effet samedi 10 septembre je fais la Ronde Picarde , cyclosportive organisée par H Sannier journaliste de France 3 et maire d'Eaucourt sur Somme petit village à coté d'Abbeville.

Je suis très confiant, mais j'estime avoir fait une mauvaise course alors que Jacques m'a dit que j'ai bien couru. Mais ne soyons pas trop déçu.

J'ai le dossard 78. Lors de l'échauffement, je ne me trouve pas bien, j'ai les jambes molles et qui manquent d'énergie. La côte juste avant l'arrivée me fait peur.Il fait très chaud; entre 30 et 36 °C ; incroyable pour un début septembre, après cet été pourri.

Comme à l'habitude, je vais décrire tour par tour ma course:

Nous devons effectué 6 tours de 8km environ.Nous sommes 47 cyclistes au départ.

Premier tour:

DSC05788-1-.JPGLe départ se déroule plutôt bien, dès les premiers km, je me porte devant .Dans la descente je suis un peu fébrile, je recule dans le peloton.

La montée est terrible, mais je suis en faisant quand même quelques efforts.

Deuxième tour:

Dans la descente, il y a une crevaison , qui gène une partie du peloton. je suis obligé de l'éviter, après le virage en fin de descente, je dois faire une violente relance pour recoller, Je vais le payer plus tard. la montée vers l'arrivée me parait plus facile.

Troisième tour:

DSC05825-2-.JPGJe suis toujours, mais dans le faux plat montant, je me sens las, je me demande si j'arriverai à suivre. La montée est terrible , je suis en fin de peloton.

Quatrième tour:

je suis dans le même état d'esprit qu'à la fin du 3ème et c'est à ce moment que l'échappée se fait. Je n'ai rien vu. Dans la descente que j'ai bien descendue, j'essaie de revenir.

 

Cinquième tour. La vitesse baisse, je vais chercher tous les coureurs qui essaient de sortir, et nous prenons aucun relais. En effet dans l'échappée , nous avons 2 équipiers du club. Mes coéquipiers me disent que c'est bien. Nous voyons les échappées devant, j'avais envie de les chercher me sentant mieux, mais la discipline du club est la plus importante.DSC05836-1-.JPG

Sixième tour;

Je termine bien, on me dit même que je peux sortir, mais pour faire une septième lace, cela ne m'intéresse pas. La dernière montée est bien sur plus rapide, je ne participe pas au sprint, ne voulant pas trop tirer , compte tenu de la chaleur. Je finis 16 ème.DSC05871-1-.JPG

 

 

 

 

 

Repost 0
Published by Guy Vasseur - dans Compétition
commenter cet article
1 septembre 2011 4 01 /09 /septembre /2011 20:18

Le bilan du mois d'août s'établit comme suit:

 

Distance: 1050km

 

Distance depuis le 1 janvier 2011:7418 km

 

Distance depuis 1 an: 9385 km

 

Dénivelé: 7145m

 

Temps: 39h37'

 

Vitesse moyenne: 27.7 km/h

 

Fc moyenne: 135bpm

 

Fc max: 217bpm

 

6 courses:

 

Cahon Gouy: je saute à mi parcours,

 

Abbeville; je finis 16 ème,

 

Prouville: abandon,

 

Ercheu: je saute à trois tours de la fin,

 

Feuquières en Vimeu: je finis 6 ème

 

Champien: je finis 23 ème

 

Le bilan est plutôt positif, je constate un progrès significatif.

Prochaine course le samedi 3 septembre 2011 à Saint Germain sur Bresle.

 

 

 

 

Repost 0
Published by Guy Vasseur - dans Le blog
commenter cet article
29 août 2011 1 29 /08 /août /2011 17:58

Ce samedi 27 août, je participe à ma 16ème course de l'année à Champien, village situé à l'est de Roye sur la plateau du Santerre. La météo s'annonçant mauvaise ( pluie et vent ), je savais d'avance que cela serait très dur. Eh bien ce fut très dur, voire dantesque.

Comme à mon habitude , je vais chercher mon dossard avant l'échauffement.Photo_7FA2E20D-C01F-367B-56C1-D461B9517854.jpg Il y a déjà des hésitations de la part d'autres cyclistes qui attendent le dernier moment pour prendre leur dossard. Mais , pour bien préparer mon championnat, les conditions climatiques ne doivent pas influencer ma décision. Le jour j , je ne vais pas abandonner prétextant un temps maussade. De toutes façons , cela sera un bon entraînement. Nous, les 57 cyclistes au départ, devons effectuer un circuit d'environ 8 km à faire 8 fois.

Le niveau est élevé, quand j'entends les commentaires au début de course.

 

 

Premier tour:

Nous démarrons contre vent, au premier virage, le vent passe de coté, le peloton s'étire de suite sur environ 200m. Il est très difficile de se protéger, je remarque que je prends déjà trop le vent. Dans la ligne droite vent dans le dos , nous roulons vite. A cause du vent je n'avais pas mis les roues Cosmic avec le 23x11 , j'avais gardé les roues aérotech équipées du 25x12: c'était un peu juste. Mais avec ce vent de travers, je n'ai pas osé. J'aurais peut être du interchanger les cassettes.

 

Deuxième tour:

Je vis trés mal les bordures, je n'arrive pas à me protéger, cela joue des coudes, cela frotte; cela ne passe pas. Il y avait du costaud et de l'expérience.

 

Troisième tour:

La bordure se passe mieux; je décide d'attaquer en fin de ligne droite vent dans le dos; dans les virages avant le retour vers Champien. Nous nous échappons à 7/8, je demande si quelqu'un veut prendre le relais. Un cycliste me répond carrément non, nous sommes rattrapés. J'ai tenté, dommage

 

Quatrième tour:

C'est le tour le plus dur, le vent augmente, la pluie se met de la partie. Les cassures se produisent et bien sur je ne suis pas dans le bon groupe: Je suis dans le troisième. Nous sommes 6 cyclistes dont 3 de l'USCA mon club.

Nous décidons de terminer.

 

Cinquième tour:

Nous voyons le deuxième groupe à 100m; mais les relais ne sont pas francs. Nous sommes 2 à rouler vraiment. Mais j'en tire un gros profit car , c'est un bon entraînement.

 

Sixième au huitième tour:

Le scénario reste identique, les autres groupes situés derrière nous ne nous rattrapent pas comme nous ne rattrapons plus celui devant.

Je finis 23 sur 57 au départ d'une course dure et relevée.

 

Prochaine course le samedi 3 septembre 2011 à Saint Germain sur Bresle.

 

PS: pas de photo pour l'instant en cours de recherche sur le Web

 

 

Repost 0
Published by Guy Vasseur - dans Compétition
commenter cet article
25 août 2011 4 25 /08 /août /2011 19:57

Ce mardi 23 Août 2011, je participe à ma 15 ème course de l'année à Feuquières , une petite ville au sud d'Abbeville dans la Somme.Comme j'en ai pris l'habitude, je fais une photo de mon dossard. Je porte le numéro 13, je ne suis pas superstitieux, je vais peut être le devenir ensuite.Photo_BC296675-9B21-929E-6830-889C55E861D8.jpg

Il s'agit de parcourir 6 fois une boucle de 10.2 km. le circuit est plat, mais comme nous nous situons prés de la mer, il y a du vent; nous l'aurons de 3/4 face sur une partie du parcours. C'est la principale difficulté et non des moindres. Nous sommes 7 cyclistes de mon club au départ.

Je fais mon échauffement avec Oscar de mon club qui est en cat 2, on discute bien , c'est quelqu'un de gentil et calme.

Sur ce circuit, les 4 catégories courent de 1'30 en 1'30.Nous partons donc 4'30 aprés les cat 1; ils n'arriveront pas à nous rattraper; preuve que l'allure de notre groupe était bonne.

Je vais donc raconter la course tour par tour.

1er tour:

Nous démarrons plutôt tranquillement; pour traverser la ville; mais dès le panneau sortie de ville visible; il y a une bonne accélération ( déjà un sprint pancarte ). Au premier virage je suis déjà dans les 10 premiers; place que je ne quitterai quasiment jamais de toute la course; mais le peloton encore important et groupé envoie un cycliste dans un champ au premier virage, il s'agit de René de mon club; cela commence bien.

Sur la partie contre le vent je ne prends pas de relais ; j'observe. puis vient une longue route plus étroite avec vent quasi de face. je me protège bien en longeant la haie, quitte à rouler sur le bas coté pour ne pas quitter la tête.

Sur le retour , vent de dos, la vitesse augmente condidérablement et c'est logique.; je suis sans difficulté.

2ème tour;

Je décide de me porter devant et j'accélère bien pour étirer le peloton. Des attaques se produisent. Lorsque le coureur est un USCA ( mon club ) je laisse faire, sinon je vais systématiquement  chercher un cycliste qui attaque. Je voulais marquer les esprits et montrer que j'avais la forme.

3ème tour:

Sur une attaque sur la partie contre le vent, je ramène le peloton et je lance imméditement une contre attaque, c'est la surprise , je prend quelques longueurs mais c'est trés dur de maintenir le rythme élevé. Lorsque le peloton me rejoint, j'ai un gros coup de mou, heureusement que René me fait une petite poussette pour me remettre dans une roue: merci.

4ème tour:

Plusieurs USCA veulent sortir, mais c'est toujours voué à l'échec, je commence à me dire que cela finira au sprint.

5ème tour:

Pascal mon réparateur de vélo qui courre aussi, mais dans un autre club  est sorti avec un 2ème cycliste; le peloton revient sur les 2 échappées.

 

6ème et dernier tour:

La vitesse accélère, à 5 km de l'arrivée, il y a une cassure et je ne suis pas dans le bon groupe. 7,8 coureurs sont devant; heureusement des costauds sont aussi piégés, ils réagissent immédiatement.

Je participe  donc au sprint final, je fais 6; je suis le premier de mon club.DSC05702-1-.JPG

 

Je suis content de ma course , malgré quelques erreurs, en particulier au moment du sprint; je me suis lancé trop tard et je n'ai pas demandé de l' aide à un coéquipier qui ne voulait pas gagner.

Néanmoins c'est la meilleure performance de toute ma vie et c'est déjà extraordinaire.

Prochaine course: samedi 27 Août 2011.

 

Repost 0
Published by Guy Vasseur - dans Compétition
commenter cet article
21 août 2011 7 21 /08 /août /2011 12:10

Ce samedi 20 août, j'ai participé à ma 14 ème course de l'année . Ce fut une course très difficile , il fait très chaud plus de 32 °c, la distance à parcourir est plus longue que d'habitude 65 km au lieu des 50 habituels. Il faut donc parcourir 13 fois un circuit relativement plat ( 1 seule petite côte) de 5km. Il y a quand même une difficulté; c'est la présence d'un virage en épingle à cheveu qui oblige à une relance dure vers une petite route avec du vent de côté. Dans le village le circuit ressemble à un critérium avec 4 virages successifs.

Une déception, j'ai sauté au dixième tour, mais j'ai terminé la course. Il y a eu plus de la moitié d'abandons. Je n'avais jamais vu autant de cyclistes marchants le long de la route avec leur vélo avec des crampes aux jambes. Je n'ai pas eu de crampes car je me suis toujours bien hydraté. Ce qui était assez compliqué car, il y avait peu d'occasions pour le faire, car le peloton était important ( 80 coureurs, car la seule course du week end dans la Somme) et les routes relativement étroites.

Mon dossard est le 140, je prends toujours une photo avant de mettre ma tenue.Photo_0EBA32D0-B12E-D3F6-AF46-13D195E15319.jpg

La course se déroule en 3 parties:

Les 7 premiers tours, je suis aux avants postes toujours dans les 15 premiers. J'essaie même, à la mi course, de lancer une contre attaque pour essayer de faire une échappée, mais le peloton revient. Je ne polémiquerai plus à ce sujet.

Entre le 7 et 10 ème tour, je me retrouve plutôt derrière d'un peloton très amaigri.

En voulant le remonter je fais un gros effort en prenant le vent et c'est là que de nouvelles attaques fusent, çà accélère je ne peux plus faire un deuxième effort de suite. Je saute.

je finis tranquillement , une féminine dans ma roue que j'ai gentiment proposé.

J'en profite pour saluer Antoine un cycliste du Nord qui est venu courir en Picardie, je  lui dédicasse cet article.Photo_2BDB18F2-9821-F90B-E416-142F8D1E9597.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

Repost 0
Published by Guy Vasseur - dans Compétition
commenter cet article
15 août 2011 1 15 /08 /août /2011 08:46

Ce dimanche 14 août 2011, j'ai participé à ma 12 ème course de la saison. Après la désillusion de la course à Cahon, je me devais de réagir.

Cette course est parfaitement inconnue pour moi. Il s'agit de parcourir un circuit de 1.1 km en ville avec 3 virages et 500 m de pavés de ville qui sont bien posés.

J'ai le dossard 20.Photo_85B492AB-5D3F-B451-08EE-FE028502D77B.jpg

Les tours d'échauffement se passent plutôt bien, je mouline bien pour faire monter le coeur plusieurs fois.

Le départ se passe bien, je suis d'ailleurs sur la ligne et je démarre en trombe. Je fais le premier tour devant et passe la ligne du premier tour en tête. Le speaker cite mon numéro et mon nom; je suis hyper content.DSC04827-1-.JPG

Je suis régulièrement aux avants postes; nous étions un peloton de 37 coureurs.

Nous rattrapons déjà des cyclistes lâchés au bout de 20 minutes, compte tenu de la longueur du circuit, nous roulons donc 3.3 km/h plus vite.

J'ai un gros coup de mou à la demi heure. Néanmoins , suite à la sortie de 2 cyclistes , je place une contre attaque devant le podium  pour revenir; je suis encore cité par le speaker. Cela doit me motiver.

Cela roule vite, nous ferons plus de 37 de moyenne sur un petit circuit plat avec un secteur pavé.

A trois tours de la fin, deux cyclistes sortent ils ont 30 m d'avance, je décide d'attaquer pour les chercher et je prends les devants, mais des cyclistes ramènent le peloton.DSC04900-1-.JPG

Tout cela se termine au sprint gagné par un coureur de la région parisienne qui n'a jamais pris un relais ni attaqué: un vrai raton.

Je finis 16ème car j'ai payé mes efforts du tour précédent. Car je peux affirmer que lorsqu'on est rattrapé et qu'il faut prendre la roue, c'est dur: mal aux jambes et surtout au moral.

Conclusion:

Ce fut une course réussie, je n'ai pas fait d'erreurs de placement, j'ai juste attaqué trop tôt. J'ai appris beaucoup. 

Les commentaires sur le site de mon club:commentaire-club.PNG

Lundi 15 Août 2011, j'ai participé à la course de Prouville. J'ai du abandonner au bout de 2 tours, je n'avais plus de jus. J'ai amplifié une quinte de toux que j'avais attrapé la veille.Conclusion: je ne ferai plus deux courses d'affiler.DSC05053-1-.JPG

Repost 0
Published by Guy Vasseur - dans Compétition
commenter cet article
9 août 2011 2 09 /08 /août /2011 18:05

Lundi 8 août 2011, j'ai participé à une nouvelle course à Cahon, petit village à l'ouest d'Abbeville. Comme vous pouvez le constater, j'aime bien ce secteur . De plus les gens sont sympathiques, chaque participant aux courses reçoit un cadeau quelque soit son classement. Et çà m'arrange bien , vu mes piètres résultats.

Donc le circuit de Cahon fait 8 km que l'on doit parcourir 6 fois. Le temps est très venteux ; il y a des rafales de 70 km/h.

Le départ:

IMGP0860-1-.JPG

Premier tour.

La côte au début du circuit est facile malgré le vent de face. Dés le virage nous mettant le vent dans le dos, la relance est vive, je m'aperçois que je fais une grosse erreur de braquet , je reste sur le 39, je mouline tellement fort que le coeur monte très fort, trop fort.

Deuxième tour.

C'est le meilleur tour, je participe un peu à la course, mais je suis déjà bien essouflé, car je suis toujours mal placé. Je prends toujours le vent.

Troisième tour.

Dans la côte , il y a une attaque, Philippe du club, que l'on voit sur la photo ci-dessousDSC04568-1-.JPG me voyant remonter le peloton, me dit de suivre cette attaque, je ne le fais pas , je ne sais pas pourquoi encore maintenant. A la relance , je fais encore une erreur de braquet, je mouline trop. Après la descente que j'appréhende un peu, je me laisse un peu distancer. A la relance sur le plat, vent dans le dos, encore une erreur de placement et de braquet, cela laisse un trou. Malgré mes efforts avec un autre cycliste, nous n'arrivons pas à recoler et le peloton est là à 20m. et c'est terminé.

Quatrième tour et cinquième tour.

Je relâche un peu, un petit groupe se forme, nous continuons mais cela n'avance pas, je suis toujours devant.

IMGP0872-1-.JPG

Sixième et dernier tour.

Je prends les devants , je fonce, je fais une descente bien meilleure, je termine à 3 minutes du peloton.

Conclusion:

Course mal faite, mal reconnue, tout faux.

Mon entraînement des vacances m'a faire perdre le rythme. J'ai eu l'effet diesel.

Beaucoup trop d'erreurs de placement, à cause du vent, je ne savais plus de quel coté me mettre.

Beaucoup d'erreurs de braquet, j'ai fait monter le coeur à 210 bpm soit 117% de la FCM au début en moulinant trop.

Mon échauffement était mal fait, je n'ai pas pris les repères où je devais changer de plateau, boire , manger , attaquer...

Encore une chance de perdue pour enfin monter sur le podium.

Ma prochaine course est prévue le 14 ou 15 Août ou les 2. Cà va finir par payer .

Repost 0
Published by Guy Vasseur - dans Compétition
commenter cet article
7 août 2011 7 07 /08 /août /2011 15:45

C'est l' heure de faire les bilans , je viens de rentrer de vacances.

Bilan Juillet 2011

distance: 896 km

temps: 36h24

vitesse moyenne: 24.6 km/h

dénivelé: 11767 m

Fc moyenne: 144 bpm

Fc max: 185 bpm soit 100%

3 courses 1 en cat 3 et 2 en cat 4

Course en cat 3 à Oisemont: j'ai suivi 1 tour

Course en cat 4 à Etalondes: arrêt de la course suite à chute du peloton

Course en cat 4 à Valines ; enfin j'ai participé.

 

Bilan vacances 2011

19 cols montés en Haute Savoie et en Ardeche

distance: 585 km

temps; 26h29

vitesse moyenne: 22,1 km/h

dénivelé: 11233 m soit une moyenne de 591 m par col.

Liste des cols:

Aravis 2 fois Photo_20F3700A-18E8-6683-E2D5-33337E98EA91-copie-1.jpg

Croix Fry Photo_0F080E2B-456F-B703-DA21-EAAE3670B1EB.jpg

Colombière Photo_63D0B0CD-01A8-58B0-466A-BA02CD7A423D.jpg

Epine  

Marais

Saint Jean

Croix Millet 3 fois Photo_1814CA9E-AC8F-0237-43EF-97C2ACEE3234.jpg

Croix de Bauzon 3 fois

Meyrand  

Plantet   Photo_3FB44D7C-3A1F-EE31-BFDB-C2BD43217A1C.jpg

Bourlatier  

Gerbier de Jonc   Photo_8CCAC702-E42A-0850-50B2-4F0F762CCE84.jpg

Neyrac les bains   Photo 60A38277-F5FD-8A2A-0FA9-FDFE87E8561D

Croix de Molieres  

 

 

 

 

Repost 0
Published by Guy Vasseur - dans Le blog
commenter cet article

Présentation

  • : Guy.Vasseur
  • Guy.Vasseur
  • : Vous allez suivre mon entraînement et mes compétitions cyclistes, course à pied et triathlon
  • Contact