Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
17 juillet 2011 7 17 /07 /juillet /2011 20:04

Ce samedi 16 juillet, je participe à ma 10 ème course de l'année; j'ai donc doublé mon capital courses de toute ma vie en 4 mois. Il s'agit d'un critérium dans le village de Valines situé au sud d'Abbeville dans la Somme. Il  faut faire 1 heure plus 3 tours.

Le temps est maussade, nous aurons un fort vent de sud, mais nous échapperons de justesse à la pluie; cela ne sera pas le cas des autres catégories qui courent aprés nous.

Comme demain je pars en vacances, je vais faire un court résumé:

J'ai le dossard 31.Photo_41217CA5-9058-CF14-F613-1A03F2DE20BF.jpg

3 cyclistes se sont échappés dès le troisième tour, nous ne les reverrons plus.

A cause du vent 5 cyclistes font le trou ( une belle bordure ) , à la mi course ils ont 30 secondes d'avance. Je suis dans le peloton au mileu, je trouve cette situation stupide, je décide alors de prendre les devants, je fais des relances à chaque virage et en moins de 15' nous sommes revenus sur les 5 échappés. Les dégâts sont étonnants le peloton se réduit à 7 éléments.

Mais à part Philippe de mon club , pas de relais, il me dit que mes relances sont dures , mais les 5  autres sont de véritables ratons.

Il reste 3 tours, un cafouillage entre la voiture ouvreuse et le podium ne nous permet pas de savoir s'il s'agit du dernier tour. Je m'arrête quasiment et doit faire un énorme effort pour revenir.

Je pais cash tous mes efforts, je finis dernier du peloton, dans le sprint final. Je finis 15 sur 50 participants.

Je suis hyper content, j'ai réalisé quelque chose, j'ai bien couru, je n'ai pas subi, j'ai accumulé de l'expérience et j'ai montré à mes adversaires mon tempérament.

Laurent du club en cat 3, il finira 9ème:Photo_AB8E286B-C6F1-8FE1-0806-59A962DA018A-copie-1.jpg

Repost 0
Published by Guy Vasseur - dans Compétition
commenter cet article
10 juillet 2011 7 10 /07 /juillet /2011 14:50

Je suis descendu en catégorie inférieure, car le niveau était beaucoup trop élevé pour moi, et j'avais de moins en moins le moral pour continuer. Donc la commission de l'UFOLEP a décidé de me changer de catégorie ce jeudi 7 juillet et d'application immédiate. Je remercie surtout Catherine d'avoir fait passer ce dossier en dehors des dates habituelles.

Je m'étais inscrit de toutes façons à cette course. Photo_CBB91ABE-58B4-6679-8807-8C48812C26DA.jpg

J'ai le dossard 49, en catégorie GS. Nous sommes trois cyclistes de mon club, il n' y a plus personne en 3 , c'est un signe; je commence à comprendre le fonctionnement des catégories. On veut gagner des courses mais on ne veut pas monter.

Donc l'échauffement se passe plutôt bien, mais lors de la reconnaissance du parcours, je remarque un virage en épingle à cheveux avant une descente sur une petite route étroite avant d'aborder la seule difficulté du parcours qui ressemble assez à un critérium ( 3 km de long).

Avant de faire la description tour aprés tour, je tiens à affirmer qu'il n' y a vraiment aucune comparaison entre les 2 catégories; cela roule moins vite et les relances sont plus faciles.

1er tour: départ.

Ce virage me faisant peur, je décide de démarrer à la vitesse habituelle en espérant être le premier pour l'aborder. Je suis trés surpris de me retrouver devant sans aucune difficulté au bout de simplement 500m; et le peloton de 50 cyclistes à déjà explosé. Pascal , mon vélociste me suit et nous nous retrouvons devant dans la côte. Elle me parait facile.

2ème au 4ème tour

Je suis aux avant postes, je me trouve bien et je m'aperçois que c'est plus facile d'être devant que de ratonner derrière. Philippe un co-équipier du club, me glisse doucement:" Fais gaffe Guy de ne pas trop de faire remarquer, tu risques de remonter en 3".Il a raison et puis vais je tenir ce rythme jusqu'au bout ?

5ème au 7ème tour

Je me laisse glisser et je récupère, mais je remarque que les relances sont plus dures. J'ai du d'ailleurs à 3 reprises boucher le trou; j'avais quelques cyclistes dans les roues. Ça ne me plaisait pas , j'avais l'impression de revivre le cauchemar de mes courses précédentes.

8ème et 9ème tour

Je remonte, virage aprés virage, le peloton. dans la côte je suis même obligé de freiner car à plusieurs reprises, je ne peux pas passer.

C'est dans ce 9 ème tour , au passage de la ligne d'arrivée que la chute se produit, un bruit impressionnant. Je suis en plein effort , je ne me retourne pas.

10ème tour

Les ambulances sont déjà là, nous sommes à 2 pas du Tréport. Dans le peloton, on souligne la gravité de la chute. On parle même de réanimation car un cycliste est à terre avec le masque respiratoire.

 

11 ème tour.

La course est neutralisée puis arrétée, je suis 5 ou 6 ème, seul le premier sera classé car il était 30 m devant; étrange.

 

3 cyclistes ont gravement chuté, 2 seront envoyés vers l'hôpital le plus proche pour des points de suture, le troisième vers l'hôpital de Dieppe. Il est touché plus gravement; on saura plus tard: 4 côtes cassées et fracture du bassin.

Repost 0
Published by Guy Vasseur - dans Compétition
commenter cet article
4 juillet 2011 1 04 /07 /juillet /2011 20:29

J'avais décidé depuis plusieurs semaines de faire la course à Oisemont pour faire plaisir à mon ancien collaborateur lorsque j'étais responsable du CTM, il dirigeait le garage. Il est conseiller municipal de Oisemont. Entre conseillers, on se comprend.

Le lundi matin, je travaille et je dois faire vite pour ne pas être trop en retard pour le départ. Il y a 3/4 d'heure de route et la course commence à 14h15. C'est déjà le sprint. Je porte le dossard 146 et je n'ai le temps que de faire 1 tour d'échauffement soit 10 km.

Dès le départ, je suis stressé que je n'arrive pas à mettre la cale , je suis déjà en queue de peloton. 66262311-1-.jpg

Je suis à gauche en jaune blanc et bleu.

Premier tour,

Comme d'habitude, le départ est rapide jusqu'à la première côte, pour la première fois j'arrive à suivre et je double de nombreux cyclistes, Ça y est j'ai tenu mon premier tour. Je pensais pouvoir suivre plus longtemps, mais la relance à la ligne d'arrivée a été fatale. Je me retrouve seul

Deuxième tour

Je suis donc seul et je suis rattrapé par 3 cyclistes dont Joseph le même que la course d'Hornoy le bourg. Pas de chance, il crève , les 2 autres ne prendront quasiment aucun relais et abandonneront plus tard.

Troisième tour

je fais le tour seul à plus de 31 de moyenne avec un vent de face particulièrement dur et un peu dégoûté, sans motivation.

Quatrième tour

A mi parcours les GS me rattrapent, d'abord un échappé , qui fait parti de mon club Jacques Tellier, puis le peloton au demeurant bien amaigri. Je reste donc à l'arrière sans difficulté. Il n' y aura pas de cinquième tour  comme c'était prévu car le speaker nous demande d'arrêter, dommage. DSC04176.jpg

Jacques mon fidèle co équipier termine troisième: Félicitations.

Ma prochaine course aura lieu le samedi 9 Juillet à Etalondes prés du Tréport. Je suis toujours en cat 3.

Repost 0
Published by Guy Vasseur - dans Compétition
commenter cet article
29 juin 2011 3 29 /06 /juin /2011 20:05

C'est l'heure de faire des bilans, demain je ne roulerai pas.

 

960 km parcourus,

34h37' passées sur la selle,

5895 m de dénivelé,

27.8 km/h de vitesse moyenne,

63.7 km/h en vitesse max,

219 bpm en Fc max.

 

 5 participations aux courses UFO 3: 4 terminées et 1 abandon.

 

Je constate un net progrés depuis que je fais du spécifique et que les séquelles de ma chute ont totalement disparu.

 

Juillet sera en deux parties : 3 courses jusqu'au 15 juillet puis vacances à la montagne j'ai prévu de faire une quinzaine de cols dont La Colombière, Les Aravis, La Forclaz, La Croix Fry....

 

Repost 0
Published by Guy Vasseur - dans Le blog
commenter cet article
27 juin 2011 1 27 /06 /juin /2011 10:33

Hornoy-le-Bourg_482.jpgCa y est, je commence à me sentir mieux, à prendre plus de plaisir à participer aux courses cyclosport organisées par l'UFOLEP.

Donc ce samedi 24 juin, je participe à ma 7 ème course de l'année, à Hornoy le bourg, village situé à environ 30 km au sud ouest d'Amiens.

Je suis arrivé assez tôt, je vais chercher mon dossard qui porte le numéro 80 comme GV80. Est ce un signe ?. je commence mon échauffement, en faisant deux tours complets du circuit, je fais des accélérations, je monte la côte et je me dis déjà que c'est là que cela va être dur. profilHornoy

Dès le départ, donné vers 16h, un cycliste manque déjà de tomber à cause des gravillons. Heureusement, ce bout de route ne sera plus emprunté par la suite, le circuit passant par un autre chemin.

Sur les consignes du commissaire de course, nous devons quitté le village avant de démarrer réellement. Mais auparavant, il a dit tout haut ce que beaucoup de coureurs pensent tout bas. Ceux qui ne veulent pas gagner ne doivent pas faire la course, il veillera au grain.

1er tour :

Dès le départ réel donné, le peloton s'élance à vive allure sur un faux plat montant contre le vent; je me surprend à suivre sans difficulté. Nous effectuons une longue descente avec le vent dans le dos, j'arrive même à bien me placer. Puis vient la fameuse côte, ça explose de partout, un groupe d'une vingtaine de coureurs sont aux avant postes, déjà une dizaine abandonnent ( estimation ), je me retrouve encore lâché ( cela devient une habitude ). Je me retrouve avec Joseph , nous décidons de continuer ensemble.

2ème tour:

Cela sera le plus dur, nous deux, essayons de maintenir un bon rythme, mais quelle souffrance , face au vent ,dans ce long faux plat montant, j'arrive à prendre 1 ou 2 relais. je dis alors à mon compagnon, que je suis au bord de l'explosion, mais qu'il faut continuer. Je récupère un peu dans la descente  dans ces roues puis dans la côte je prends alors un bon relais , et nous voyons se profiler des cyclistes lâchés.

3ème tour:

L'espoir renaît, nous rattrapons 2 coureurs dans le faux plat montant et nous faisons de bon relais à 4: c'est plus facile. Nous voyons même le peloton 300 m devant nous.

4ème tour:

Les positions ne changent pas, mais les efforts commencent à se faire ressentir. Dans la côte, nous rattrapons 3 autres cyclistes et je reste devant.

5ème et dernier tour:

Nous terminons la course ensemble, avec un peu de relâchement, dans la dernière montée de la côte je suis un peu décroché; je fais l'effort de revenir juste avant le virage vers la ligne d'arrivée.

Ce groupe finit environ 3 minutes derrière le premier, je "pousse" devant Joseph , je suis juste derrière, il faut le remercier d'avoir tirer surtout au deuxième tour. je finis 28 sur 33 classés avec 14 abandons.

Ce n'est pas encore brillant, mais il y a du progrés. Nous avons fait la même moyenne que les cat GS.

Le départ des GS

001-copie-1.JPG

 

 

 

  

 

 

 

Repost 0
Published by Guy Vasseur - dans Compétition
commenter cet article
24 juin 2011 5 24 /06 /juin /2011 20:29

La succession d'échecs de mes dernières courses m'a obligé à repenser à ma manière de m'entraîner. Après avoir acquis un bon foncier qui m'a été très utile pour ma participation au Paris Roubaix Challenge, il est nécessaire de pouvoir suivre le rythme imposé par ce type d'épreuve. En effet , dés les premiers mètres, les coureurs foncent, l'objectif étant de faire la sélection dès le début. Il faut donc prévoir un échauffement adapté qui me permet de me mettre en tête de peloton, dès le début et d'y rester.

Donc, en pratiquant du fractionné, en faisant monter le rythme cardiaque, la course sera plus facile à faire.

Donc j'ai raccourci les temps de sortie et le kilométrage effectué.

Mardi 22 juin, j'ai donc fait une sortie de 55 km, avec un dénivelé assez important, imposé par une succession de côtes, que j'essayais de monter à fond.

Jeudi 24 juin, j'ai monté 7 fois une petite côte à fond sans me retenir; c'est très dur. Au retour j'ai rencontré un cycliste cadet de l'AC Amiènoise qui a essayé de me lâcher, j'ai pris la roue après un petit sprint. Voyant que je le suivais, il faisait des relances appuyées. Au bout de quelques minutes, je suis passé devant; il avait l'air tout étonné. Il n'a pas voulu me suivre et a pris un autre chemin. Je me suis amusé à faire des petits parcours à fond sur le plat sur environ 500m. Cette sortie a duré un peu plus d'une heure.

Ai je trouvé le bon tempo ? Cela va t il payer ?  Mes prochaines courses ( je suis toujours en catégorie 3 ) vont me servir de bel entraînement. Car mon objectif reste fixer au 17 septembre: soit dans prés de 3 mois.

Repost 0
Published by Guy Vasseur - dans Le blog
commenter cet article
20 juin 2011 1 20 /06 /juin /2011 17:56

Après, une bonne semaine d'entraînement, j'avais des ambitions pour cette course. Mais de multiples contrariétés m'ont sapé le moral. Le déroulement de la course a été catastrophique pour moi.

Premièrement: je suis resté en catégorie 3, mon dossier n'a pas été présenté en commission; report en Juillet.

Deuxièmement: j'ai mal dormi suite à quelques désillusions.

Troisièmement: j'ai encore perdu mon bidon.

Quatrièmement: j'ai eu une fringale; voile blanc et plus de force.

Cinquièmement; Jacques m'a dit que le réglage de mon vélo n'était pas encore parfait; normal il a une semaine et quelques réglages sont nécessaires. Mes portes bidon seront de plus changés.

J'ai donc bâché au troisième tour. Je ne veux pas en dire plus.

 

Photo_1B5E0B89-1D9E-8B34-E809-590CBFA3CCC1.jpg

 

 Je portais le dossard 17

 

 279.JPG

 

 En discussion avec Laurent, il a terminé 11ème, bravo!

 

 

 

Repost 0
Published by Guy Vasseur - dans Compétition
commenter cet article
17 juin 2011 5 17 /06 /juin /2011 20:30

Depuis dimanche 12 juin , j'ai eu un entraînement plutôt très sportif, j'espère que cela va payer pour ma prochaine course le 19 juin à Ouville: petit village au nord ouest d'Abbeville, là ou habite le frère de Martine. Vous avez du remarquer, que je me rendais souvent dans les environs d'Abbeville. Il y a beaucoup plus de courses qu'autour d'Amiens.

Dimanche 12 juin, j'ai donc participé à une sortie club. Nous étions 9 cyclistes dont Michel et René ainsi que Dartus un cycliste de l'AC Amiènoise de très bon niveau.J'ai eu de bonnes sensations, j'ai monté les côtes sans trop de souci. J'ai réussi une bonne descente en pédalant très fort avec mon 50x12 sans avoir l'impression d'avoir trop mouliné.

Seulement au bout de 2 heures, j'ai eu le retour de ma douleur dans la jambe et le dos du coté droit, coté de ma chute.

Mercredi 15 juin, je prends une demie journée de congés pour faire une nouvelle sortie avec Jacques , mon fidèle co-équipier.

Nous avons rencontré Phillipe du club et nous avons fait une vingtaine de km ensemble.

J'ai vite repris mes repères avec Jacques, nous avons fait tellement de km ensemble que nous n'avons pas besoin de parler pour nous faire comprendre. Nous avons effectué un très beau circuit ; nous nous sommes vraiment bien éclatés. Au retour, j'avais bien mal aux jambes, mais j'y ai trouvé du plaisir. Ce que je n'avais pas ressenti depuis 6 semaines.

Ce soir, j'ai fait une petite sortie que j'ai nommé "gammes", en référence à un musicien qui fait des gammes avant de jouer un morceau. Je vais encore vous faire découvrir, une de mes passions; j'ai joué de la clarinette pendant de nombreuses années quand j'étais au collège et au lycée . J'ai donc mis en pratique les conseils d'Hervé. Mais comme c'était à la sortie du travail, je n'ai fait qu'une série. C'est beaucoup plus dur que je ne le pensais. Mais il ne faut pas se décourager, ce n'est qu'un début.

Dernière information; je ne suis pas descendu en catégorie inférieure. Mon dossier sera revu en Juillet, donc je dois encore faire des courses en UFO3 .

 

Photo 4BC177EF-DF0D-63E3-7DF5-830EE04BD923-copie-1

 

 Mon objectif, dimanche 19 juin: être devant.

 

 

 

 

 

 

Repost 0
Published by Guy Vasseur - dans Le blog
commenter cet article
11 juin 2011 6 11 /06 /juin /2011 17:53

Ce vendredi 10 juin , j'ai participé à mon premier critérium en semi nocturne dans le bourg de Friville Escarbotin , au sud d'Abbeville dans la Somme.

La course commençant à 20 h15, et ayant plus d'une heure de route, j'ai quitté mon travail vers 17h30 et je me suis rendu directement sur le lieu de la course . Pas le temps de manger, ni de récupérer, c'est la dure loi de la compétition.

Arrivé sur place, mon dossard est le numéro 30, le nombre de coureurs diminue de plus en plus; nous serons 45 au départ.

Je fais un échauffement en me baladant dans la campagne sur les petites routes du Vimeu, ou j'avais pris du plaisir début Avril avec Stan et Flo, pour la préparation de mon Paris Roubaix Challenge.

2 tours de circuit me permettent de faire une bonne reconnaissance. Il n'est pas facile , virage à 180, petite côte, puis faux plat vent de face pour la ligne d'arrivée.

20h15, c'est le départ. A fond, et déjà un incident. Au bout de 1 km , j'entends un grand bruit. Pendant un cours instant, j'ai cru que mon nouveau  vélo avait explosé. Je m'arrête , je scrute mon vélo, et ce n'était que mon bidon tombé qui se trouvait donc au milieu de la route. Je le récupère pour éviter tout danger et j'attends que le peloton passe pour reprendre ma course. C'est là que j'ai une altercation avec un spectateur qui me traite de tricheur puis voyant que je voulais récupérer mon bidon à tout prix, me traite de dopé. Je lui répond, excédé, que j'ai travaillé toute la journée, je viens d'Amiens à plus d'une heure de route, je fais des courses  pour mon plaisir et pour toutes ces raisons je l'emmerde. Je repars avec le groupe, et comme d'habitude, la vitesse est trop élevée, je suis énervé, je suis limite, je suis lâché. Je décide alors de faire la course à mon rythme. Pendant les tours, je fais le parcours avec d'autres lâchés mais qui abandonnent. Seul un cycliste continue , nous faisons plusieurs tours ensemble.

Je profite donc de ce circuit pour parfaire mon entraînement. Dans 1 semaine , je vais changer de catégorie et me retrouver avec des cyclistes de mon âge. Aujourd'hui, il y avait des cyclistes de 20 ans en cat 3. D'ailleurs , je vais devoir faire un courrier sur les niveaux à l'UFOLEP, il y a vraiment un manque de sérieux.  Photo_0149CF4D-5557-D3B7-0C67-D0FFF26087B7.jpg

Le groupe des cyclistes GS est bien dispersé à cause du circuit difficile.   

 

Le premier m'a pris 3 tours , c'est quand même beaucoup. Ai-je les capacités à faire des courses? C'est vraiment peu motivant d'être toujours lâché. En fin de compte , çà n'a pas changé en 30 ans, quand  j'étais jeune, je n'ai jamais monté sur un podium.

 

Repost 0
Published by Guy Vasseur - dans Compétition
commenter cet article
8 juin 2011 3 08 /06 /juin /2011 19:42

Cà y est, j'ai reçu mon nouveau vélo .Photo_04654D40-52F8-96F3-D209-A17207D36D13.jpg J'ai peu roulé aujourd'hui , car il a fallu monter le compteur Garmin 500, changer les pneus car le pneu avant  que j'avais en stock avait une entaille qui laissait dépasser la chambre à air.

Mais les premiers km effectués me laissent présager une nette et meilleure efficacité.

Il est léger ( moins de 7.5 kg tout équipé) , nerveux sans être trop raide. Les relances sont plus souples et ma vitesse augmente rapidement.

Ma position est légèrement différente que le précédent , plus plongeant et le recul de selle moindre compensé par une potence plus longue de 10mm.

En un mot il est super, j'ai fait une séance photo prés de la maison, pourque vous puissiez apprécier.

En un mot je le recommande.

Voici l'équipement:

cadre et fourche AERO-TECH.

roues carbone flanc alu aero-tech 38mm.

groupe SHIMANO Ultégra 10v 12x25 et 39x50.

selle Italia SLR.

potence et cintre blancs Ritchey.

 

010

 

 Avec le maillot de Jimmy le célèbre cycliste picard.007-copie-1.JPG

 

Nouveau vélo, nouveau casque, nouvelles lunettes; si je ne m'éclate pas avec, cela serait vraiment dommage .

 

 

 

 

 

 

 

Repost 0
Published by Guy Vasseur - dans Le blog
commenter cet article

Présentation

  • : Guy.Vasseur
  • Guy.Vasseur
  • : Vous allez suivre mon entraînement et mes compétitions cyclistes, course à pied et triathlon
  • Contact