Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 octobre 2012 1 08 /10 /octobre /2012 18:09

Ce dimanche , je participe à ma 33ème course de la saison 2012, y compris mes championnats, à Marines dans le Val d'Oise.

Je suis seul d'Amiens à y participer, je ne connais aucun cycliste, seuls les clubs locaux y participent.

le circuit est très dur et comme on dit dans notre jargon de cycliste " casse pattes". Le format de la course est original, cala ressemble à un critérium mais avec avec du fort dénivelé.

En effet nous devons effectuer 55 minutes et 3 tours.

Le circuit est divisé en deux parties : la partie montante avec des petites routes en très mauvais état: trous, gros graviers... Puis une partie descendante après un virage en épingle à cheveu, roulante qui se termine en ville avec un virage à 90°avec des voitures garées un peu partout comme les parisiens savent le faire.

Je fais un petit échauffement après avoir été cherché mon dossard: le numéro 421. Le club est parfaitement organisé avec sono et panneau électronique indiquant le temps restant à faire et le nombre de tours à faire par catégorie. C'est la première fois que je vois ce genre de panneau.

Donc 55 minutes et trois tours vont obtenir au total 10 tours, soit 46 km et surtout prés de 800 m de D+. je n'ai jamais connu une course avec autant de dénivelé en si peu de km. Cela représente un pourcentage moyen de 4 % environ.

Comme j'en ai l'habitude maintenant, je vais vous décrire ma course tout aprés tour de 4,6 km.

Premier tour;

Cela part doucement aprés les "catégorie 3" partis 3 minutes devant nous.La côte vers le bois est vraiment raide, la route dans le bois est vraiment en mauvais état, surtout en peloton; car on ne peut pas toujours éviter les trous. La descente est sympa , j'arrive à facilement remonter les cyclistes, mais je reste dans le paquet.

Deuxième tour.

J'essaie de voir quel cycliste est bon en côte, en descente...etc car je ne connais personne. Dans la descente je passe devant et dans la côte avant la ligne d'arrivée, je prends les devants et je franchis la ligne en tête. Le speaker cite mon nom, c'était le but recherché.

Troisième tour

Je reste devant pendant toute la montée, je me trouve bien, le peloton s'étire.

Mi Parcours.

Je suis toujours parmi les premiers, nous rattrapons de nombreux cat 3 qui ont sauté. Certains restent dans le paquet avec nous; cela apporte de la confusion.

Huitième tour

Une voiture nous gène, elle roule quasiment avec nous,c'est un peu le bazar

Neuvième tour

Une voiture en haut de la côte sort de son garage et fait des manoeuvres au milieu de la route. Nous sommes obligés d'arrêter. De ce fait le peloton des cat 3 nous rattrapent. Alors c'est la panique totale. On  n'y comprend plus rien.

Dernier tour.

Un cycliste s'est échappé , je ne sais pas comment. Dans la descente, j'arrive à me coller aux 3 comme tout le monde mais j'aperçois que 3 autres cat 4 sont déjà au milieu des 3.La dernière montée se fait nettement plus rapidement, je la monte en accélérant, il y a des coureurs dans tous les sens , les 3 doivent faire deux tours de plus, certains profitent de notre arrivée pour faire exploser le peloton. Je finis 5 sans avoir su comment et sans avoir vraiment fait beaucoup d'effort.

Je conclurai cet article par une réflexion d'un cycliste parisien qui vient me voir et me dit que je roule bien mais qui m'affirme que je n'ai jamais gagné compte tenu de ma façon de courir: à méditer, il n'en dira pas plus.

Partager cet article

Repost 0
Published by Guy Vasseur - dans Compétition
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Guy.Vasseur
  • Guy.Vasseur
  • : Vous allez suivre mon entraînement et mes compétitions cyclistes, course à pied et triathlon
  • Contact